(P) La grive (Pierre Torreilles) :

Pierre Torreilles site 2 copie

Une branche chuchote

alourdie de silence et délivrée de ses parfums.

Lisible est sur le jour la présence de l’aube.

Le plus léger le prend sur le plus lourd

Et les lignes des corps surgissent sans mémoire.

Ange élevant le temps à l’espace du cri

une branche attentive hésite.

De quelle inexpliquée déflagration s’altère-t-elle ?

 {Pierre Torreilles, 1921~2005}

Commentaires:

Une Réponse à “(P) La grive (Pierre Torreilles) :”

  1. jaclyn
    jaclyn écrit:

    absolument magnifique! j’adore!

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Une secrétaire en péril (Episode 25: Agence inconnue)

Laisser un commentaire

«
»