Méchants ! (1) :

fotolia2703604xs.jpg fotolia2703604xs.jpg 

• Le Français moyen est un animal invertébré. Son origine remonte à l’an 40 avant Casimir Périer.  (Pierre Dac)

• Dieu : Grandpapapersonne, collecteur de prépuces.  (James Joyce)

• Rien de plus affligeant que des Ricains à table, sinon des Hindous en train de déféquer.  (Frédéric Dard)

• Nice est un mouroir dans lequel les vieillards se reproduisent à l’infini.  (Henri Chadrenli)

• Jeanne d’Arc : Jeune allumée.  (Louis Calaferte)

• Je n’ai jamais voulu être le potage de l’homme, et je m’en suis allée à travers la ville multitude, sans donner d’esclaves aux Césars.  (Louise Michel)

• La religion est la maladie honteuse de l’humanité. La politique en est le cancer.  (Henry de Montherlant)

• Les gens de Mussolini ne sont pas des révolutionnaires, ce sont des hommes-déchets, tendant leurs grosses pattes vers les plats qu’ils sont incapables de remplir eux-mêmes.  (Franz Kakfa)

• « De mon temps… » Comme s’il y avait un âge d’or de la connerie !  (Bernard Lherbier)

• Un dictateur qui meurt, c’est une banque suisse qui ferme.  (Gérard Miller)

• Les scélérats de Shakespeare s’arrêtaient à six cadavres ; il leur manquait l’idéologie.  (Alexandre Soljenitsyne)

De Gaulle : Le grand dépendeur d’andouilles.  (Coco Chanel)

• Autour de moi, pas un homme politique important, pas un écrivain, personne de connu. Au fond, tout ce qu’on a réalisé, on l’aura réussi avec des raclures.  (Charles de Gaulle)

• A la guerre, on devrait toujours tuer les gens avant de les connaître.  (Michel Audiard)

• Tous les penseurs sont des ratés de l’action et qui se vengent de leur échec par l’entremise des concepts.  (E.M. Cioran)

Les pensées d’André Breton, lexique aussi utile qu’un plan de Béthune dans les mains d’un naufragé dérivant sur l’océan Indien.  (Marcel Marièn)

• Dans mon cul où il se trouve, on ne peut demander à Jean-Paul Sartre d’y voir bien clair, ou de s’exprimer nettement.  (Louis-Ferdinand Céline)

Aragon : Tant et tant d’arrivisme pour si peu d’arrivage !  (Salvador Dali)

• Lecteur, vous êtes un parfait emmerdeur. Aussi, faudrait-il vous supprimer.  (René Magritte)

• Un homme qui n’aime pas Florent Pagny ne peut pas être tout à fait mauvais.  (Bernard Lherbier)

• Académie : macadam pour les mites.  (Michel Leiris)

• Duras n’a pas écrit que des conneries. Elle en a aussi filmé.  (Pierre Desproges)

Marcel Proust : Commerçant qui ne donne pas le poids.  (Louis Aragon)

• Il faut tuer les lettristes pendant qu’ils sont jeunes.  (François Mauriac)

Zola : Tant qu’il n’aura pas dépeint complètement un pot de chambre plein, il n’aura rien fait.  (Victor Hugo)

• Intellectuels ? – Ceux qui donnent des valeurs à ce qui n’en a point.  (Paul Valéry)

Giscard : célèbre chauve creux de la seconde moitié du seizième arrondissement.  (Pierre Desproges)

• Juppé a une tête à se faire gifler par Gabin dans un film en noir et blanc.  (Guy Bedos)

• En fait de chanteurs engagés (voire rengagés), je n’en connais d’authentiques que les légionnaires qui défilent aux accents de « Tiens, voilà du boudin ».  (Bernard Lherbier)

• Mais où avez-vous vu qu’elle était respectable, la personne humaine ? Vous avez entendu chanter Francis Lalanne ?  (Perre Desproges)

Margaret Thatcher : Le premier cas de vache folle en Angleterre.  (Tomi Ungerer)

• La Légion d’honneur, c’est comme les hémorroïdes, n’importe quel cul peut l’avoir.  (Jean Yanne)

• L’homopoliticien, cet excrément, est formé par le milieu.  (Maurice Blanchard)

• Félix Faure se voulait César, il est mort Pompée.  (Georges Clémenceau)

• Les Français sont des Italiens de mauvaise humeur.  (Jean Cocteau)

Commentaires:

Laisser un commentaire

« Nouvelles pensées échevelées de Stanislaw Jerzy Lec (1909-1966) :
Deux villes : « Bruges » (Francis Jammes) – « Marseille » (Jules Supervielle) : »